Thérapies

Thérapie par l’autosuggestion: définition, bienfaits et pratique

Thérapie par l'autosuggestion

La thérapie par l’autosuggestion, connue sous le nom de la « méthode Coué », incite ses capacités de persuasion et d’imagination pour réaliser un changement réel. Selon cette thérapie, la visualisation et la répétition quotidienne de ses objectifs sont les moyens les plus efficaces pour les atteindre. Mais, qu’est-ce que la thérapie par l’autosuggestion ? Quelles sont les vertus de la méthode Coué ? Comment pratiquer l’autosuggestion ? Focus sur la thérapie par l’autosuggestion.

La définition de la thérapie par l’autosuggestion

La thérapie par l’autosuggestion est une méthode très vieille, qui fait appel à l’imagination et la répétition pour persuader petit à petit ses pensées que ce qu’on imagine sera réel. Parmi les méthodes les plus connues, celle du psychologue Émile Coué en fait partie. Cette méthode guide la personne vers des pensées positives et un bien-être absolu. L’autosuggestion emploie les capacités d’une personne à s’exprimer à elle-même et à désir être dans un état ou une situation particulière, dans ce cas précise une situation de bien-être. Grâce à sa patience et sa persévérance, la personne créée une force de conviction importante et constate des changements dans sa vie de tous les jours.

Les vertus de la thérapie par l’autosuggestion

L’autosuggestion apporte plusieurs bienfaits dans la vie quotidienne d’une personne. En effet, grâce à cette technique, la personne améliore sa confiance en elle et réussit à atteindre facilement ses objectifs personnels et professionnels. Par ailleurs, elle améliore également la qualité de son sommeil en dormant profondément. La thérapie par l’autosuggestion réduit le stress, l’angoisse et les crises de panique. Cette méthode lutte également contre la timidité et le mal-être. Elle permet à la personne d’améliorer ses conditions de vie, son bien-être, etc. D’autres personnes arrivent également à perdre facilement et gérer leur poids avec cette méthode. Enfin, chez certaines personnes, la thérapie par l’autosuggestion permet d’arrêter une addiction.

Les étapes de la pratique de l’autosuggestion

Pour pratiquer l’autosuggestion, il faut passer par deux étapes : la suggestion dans le subconscient et l’autosuggestion consciente. La première étape de la pratique de l’autosuggestion s’appelle la suggestion dans le subconscient. Cette étape consiste à apprendre à son subconscient l’objectif à réaliser ou la valeur. À cet effet, il faut l’inculquer à partir d’une phrase. Après avoir écrit la phrase, il est maintenant temps de passer à la deuxième étape : l’autosuggestion consciente. Cette dernière consiste à répéter la phrase antérieurement écrite au moins deux fois par jour, de préférence, au réveil et avant de s’endormir, en pensant que cette phrase est vraie. Pour que cette thérapie marche vraiment, il faut traiter et penser à une seule chose à la fois.

La forme de l’autosuggestion

La thérapie de l’autosuggestion se met en œuvre en utilisant des techniques, qui incitent la capacité d’imagination et de conviction de la personne. Le but de cette thérapie est de s’autosuggérer un message. Pour cela, le message doit être précis, aussi bien sur la qualité, la quantité que le temps. Par ailleurs, le message doit se résumer en 15 mots. La phrase doit être affirmative et être à la première personne. Concernant le temps de la phrase, on peut employer le futur ou le présent de l’indicatif. La phrase que l’on s’autosuggère doit être optimiste, accessible et réalisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *